Deux auteurs d’agressions à l’aide de lames de rasoir derrière les barreaux

0 commentaires, 17/01/2013, Par , Dans Flash

Deux malfrats, qui volaient leurs victimes sous la menace des lames de rasoir, ont été arrêtés par les éléments de la police de la préfecture de Casablanca, indique-t-on de source policière.

Deux agents de la brigade criminelle préfectorale ont croisé sur leur chemin du retour, à la fin de leur service aux alentours de minuit, un homme portant de profondes blessures au visage qui leur a raconté comment il venait d’être victime de deux agresseurs qui l’ont délesté de son téléphone portable et d’un MP3, n’hésitant pas à lui porter des coups de rasoirs alors qu’il tentait de leur résister.

Ravitaillés d’amples détails sur les signalements et les tenues vestimentaires des agresseurs et après avoir sollicité un chauffeur de taxi pour conduire le blessé à l’hopital afin d’y recevoir les soins nécessaires, les deux éléments de la police ont réussi à mettre hors d’état de nuire ces scélérats.

Se rendant au voisinage du lieu de cette agression, relevant de la préfecture de Hay Mohammedi, leur abnégation va être payante en ne tardant point à leur mettre le grappin dessus. Dans leur chasse, leur attention va être attirée par deux jeunes ayant les mêmes signalements en désaccord à propos d’un GSM.

Surpris en pleine querelle par les deux policiers, les présumés assaillants vont alors se hasarder à décamper mais c’était sans compter sur les réflexes alertes des deux éléments de la brigade criminelle qui leur mettront les menottes avant de procéder à la fouille corporelle et de saisir deux téléphones portables, le MP3, 150 dirhams et deux lames de rasoir.

Conduits au commissariat de permanence de Dar Al Amane pour les besoins de l’enquête, les deux agresseurs seront vite reconnus par leur pauvre proie. Poussant plus leurs investigations, les éléments de la police judiciaire du district d’Ain Sebaa, relevant de la dite préfecture, vont tomber sur six autres victimes de vols sous la menace d’armes blanches des mêmes agresseurs, dont l’un a de multiples antécédents de vols qualifiés, vols aggravés et consommation de drogue. Ces derniers devront répondre de leurs actes.

Mots Clefs:
Casablanca

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *