Des verdicts allant de l’acquittement à 4 mois de prison pour les fauteurs de trouble lors du derby casablancais de basketball

Des verdicts allant de l’acquittement à 4 mois de prison pour les fauteurs de trouble lors du derby casablancais de basketball

Le tribunal de première instance d’Ain Sebaa de Casablanca a prononcé, jeudi, des verdicts allant de l’acquittement à quatre mois de prison ferme à l’encontre des personnes poursuivies pour violence

lors du derby casablancais de basketball entre le Raja et le Wydad.Sept mis en cause ont ainsi écopé d’un mois de prison, autant du double, deux ont été condamnés à trois mois, un à quatre mois alors que le dix-huitième, poursuivi en état de liberté, a été acquitté.

Les dix sept condamnés à des peines de prison se sont aussi vus infliger une peine d’amende de dix mille dirhams chacun.

Les mis en cause étaient poursuivis notamment pour participation à une bagarre ayant entraîné coups et blessures, violences causant des blessures à des fonctionnaires publics et détérioration de biens d’autrui. Deux d’entre eux étaient, en plus, poursuivis pour détention d’armes blanches.

L’affaire a été classée pour quinze autres jeunes arrêtés lors de ces violences pour absence d’élément légal, selon des sources judiciaires.

Concernant les 28 mineurs arrêtés lors de ces violences, le juge pour mineurs avait décidé de remettre sept au centre de rééducation de l’enfance de Berrechid, neuf autres à leurs parents alors que l’affaire a été classée pour le reste.

Les forces de l’ordre avaient arrêté, le 21 janvier dernier en marge de ce derby comptant pour la division excellence, soixante et une personnes suite aux violences ayant opposé des supporteurs des deux équipes aux alentours du complexe Mohammed V.

Mots Clefs:
Casablanca

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *