Des traces de porc dans de la viande certifiée Halal commercialisée au nord de l’Italie (enquêtes)

Des traces de porc dans de la viande certifiée Halal commercialisée au nord de l’Italie (enquêtes)
0 commentaires, 12/04/2013, Par , Dans Couverture, Monde

Quelques semaines seulement après le scandale de la viande de cheval présentée comme étant du boeuf retrouvée dans des plats cuisinés, des enquêtes menées par des experts de l’autorité italienne Halal (HIA) ont révélé que des viandes commercialisées en Lombardie (nord) comme Halal ne le seraient pas en fait et que certaines parmi elles pourraient même contenir des traces ADN de porc.

Cité par l’agence de presse italienne Ansa, un communiqué de la HIA, l’unique organisme italien membre du Conseil mondial des produits Halal, indique que sur les 300 abattoirs controlés à Milan (chef-lieu de la Lombardie), 220 vendraient comme étant des produits Halal, des restes de viandes pouvant contenir des traces ADN de porc.

De nombreuses irrégularités dans la commercialisation et la vente des produits Halal ont été déjà relevées depuis un certain temps en Lombardie, notamment au niveau de plusieurs boucheries, affirme le communiqué publié au terme de ces enquêtes, effectuées par des experts en sécurité alimentaire de la HIA, basée à Milan et à Bari (Pouilles-sud).

Ces enquêtes, précise-t-il, ont été menées suite aux doutes exprimés lors des travaux du Congrès européen du Conseil mondial des produits Halal qui se sont déroulés, le 2 mars dernier, à Milan.

Les résultats des enquêtes, qui visent à lutter contre l’octroi de fausses certifications Halal, seront consignés dans un dossier qui sera transmis par la HIA aux autorités compétentes, ajoute la même source.

Le président de cette autorité, Sharif Lorenzini, a émis l’espoir que ces autorités se montrent sensibles à cette question et prennent les décisions qui s’imposent en vue d’offrir une meilleure traçabilité et une plus grande transparence aux deux millions de Musulmans qui vivent en Italie.

Menées dans un premier temps en Lombardie, ces enquêtes devraient être étendues à d’autres régions d’Italie.

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *