Des peines allant jusqu’à quatre mois de prison ferme pour des fauteurs de trouble

Des peines allant jusqu’à quatre mois de prison ferme pour des fauteurs de trouble
0 commentaires, 25/04/2012, Par , Dans Couverture, Sport

Le tribunal de première instance d’Ain Sebaa a condamné, mardi, un premier groupe de dix fauteurs de troubles lors du match de football WAC-FAR à Casablanca, à des peines allant du suris jusqu’à quatre mois de prison ferme.

Ainsi, le tribunal a infligé une peine de quatre mois avec sursis à un des prévenus, de quatre mois de prison ferme à un autre, de trois mois de prison ferme à deux autres. Le tribunal a également condamné trois autres à deux mois ferme et autant à un mois ferme.

Les dix poursuivis ont, en outre, écopé de deux mille dh d’amende chacun.

Le dossier d’un autre groupe de huit présumés hooligans, dans le cadre des mêmes incidents ayant émaillé la rencontre de championnat de football entre le Wydad de Casablanca et les FAR de Rabat, a été reporté à huitaine.

Un total de quarante quatre fauteurs dont dix neuf mineurs sont poursuivis, dans des dossiers distincts chacun en ce qui le concerne, notamment pour hooliganisme, dégâts à une installation sportive, violence sur agents de l’Etat lors de l’exercice de leurs fonctions, destruction de biens publics, vols avec violence, participation et possession d’armes blanches.

Mots Clefs:
Casablanca

À propos Yassine Nasim

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *