Des jeunes étudiants marocains inventent une voiture écologique

Des jeunes étudiants marocains inventent une voiture écologique

Des jeunes étudiants marocains relevant de quatre universités nationales ont présenté, lundi à Rabat, à l’occasion de « la journée universitaire de la voiture écologique » quatre prototypes de voitures écologiques à faible consommation d’énergie.

Exposés au siège de la faculté Mohammed V-Agdal, ces véhicules peuvent réduire la dépendance énergétique et permettent de transcender les problèmes liés à la pollution, à l’effet de serre et à la raréfaction des réserves de pétrole.

Dans une déclaration à la MAP, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a indiqué à la MAP, que cette initiative témoigne de l’avidité des jeunes pour la recherche scientifique, soulignant la disposition de son département à financer et accompagner les jeunes chercheurs en vue d’ériger le Maroc en hub de la recherche scientifique et d’énergies renouvelables.

Il a, également, fait observer que la promotion de la recherche scientifique, vecteur de croissance économique et d’emploi, se positionne en tête des priorités du ministère, dans l’optique de redorer le blason des universités marocaines, de mieux s’intégrer à la mondialisation, et de hisser le Maroc au rang des grandes nations en matière des nouvelles technologies.

Pour sa part, le président de l’Université Mohammed V-Agdal, Wail Benjelloun, a relevé que cette journée ambitionne de mettre en synergie les efforts des différents universités marocaines dans le domaine de la recherche scientifique dans la perspective de  relever les défis inhérents aux énergies renouvelables et de parer aux problèmes de la pollution.

Quant à Sabonji Abdelhakim, lauréat de la faculté des sciences et techniques (Université Abdelmalk Saadi), il a expliqué que son équipe a mis au point une voiture écologique à très faible consommation de carburant, conçue en une goutte d’eau pour assurer plus d’aérodynamique ajoutant que ce véhicule, créé principalement pour entrer en lice dans la compétition internationale Eco Marathon de Shell, dont le  Maroc a été le seul pays arabo-africain à y participer, a fait l’objet de plusieurs améliorations notamment l’ajout du châssis couvercle assurant l’encapsulation total du véhicule.

« Nous avons accumulé une grande expérience en matière de la conception des voitures à faible consommation d’énergie », s’est réjoui pour sa part Masrour Imane, de l’Ecole Mohammadia d’ingénieurs (EMI), faisant observer que son équipe a pu développer un prototype de voiture ultraléger (45 kg) dont le châssis est construit en aluminium.

Pour leur part, les étudiants de l’université Mohammed-V Souissi, ont présenté une voiture électrique baptisée « Tafoukt » d’une longueur de 3,45 m, et se compose de cellules photovoltaïques à haute performance qui en couvrent le toit. Elle est entièrement autonome et peut se recharger toute seule à  l’arrêt lorsqu’elle est garée au soleil et également au roulant avec un bilan énergétique et une gestion de l’énergie qui lui permet de maintenir sa capacité à rouler.

De leur coté, les élèves ingénieurs de l’ENSA-Agadir de l’université Ibn Zohr ont exposé  « Abchir1 », une voiture sécuritaire, économique et écologique, 100pc  marocaine et 100% électrique.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *