Démenti du ministère de la communication à propos d’une autorisation supposée pour la prise de photos dans l’enceinte de la mosquée Hassan ii de Casablanca

Démenti du ministère de la communication à propos d’une autorisation supposée pour la prise de photos dans l’enceinte de la mosquée Hassan ii de Casablanca

Une source responsable du ministère de la communication a démenti que ce département ait reçu une demande ou délivré une autorisation de prise de photos dans l’enceinte de la mosquée Hassan II de Casablanca, contrairement à ce qui a été rapporté par certains médias et sites électroniques concernant l’octroi par le ministère ou un établissement qui en relève d’une autorisation pour la réalisation d’un reportage photo dans l’esplanade de ladite mosquée.

Dans des précisions, parvenues mercredi à la MAP, la même source a indiqué que l’autorisation accordée par le Centre Cinématographique Marocain (CCM) à une société travaillant pour le compte de la télévision belge sur la base d’une demande adressée par l’Office National du Tourisme au ministère de la communication « ne confère pas le droit de prendre des photos à l’intérieur de l’espace de la mosquée Hassan II, car la prise de photos dans cette mosquée tout comme d’ailleurs dans les autres mosquées, monuments, administrations et autres lieux privés requiert une autre autorisation administrative remise par la partie compétente conformément à la loi no 20-99 relative à l’industrie cinématographique, notamment ses clauses se rapportant à l’émission d’autorisations administratives supplémentaires stipulées dans l’article 07 ».

Contactée par l’AFP, la présidente du comité national Miss Belgique, Darline Devos, a dit « comprendre » l’émoi. « Je m’en excuse. (…) notre intention n’était pas de provoquer. C’était spontané », a-t-elle déclaré

Mots Clefs:
Casablanca

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *