Démantèlement d’une cellule terroriste qui projetait des actes de sabotage dans plusieurs villes marocaines

Démantèlement d’une cellule terroriste qui projetait des actes de sabotage dans plusieurs villes marocaines

Les éléments de la police judiciaire ont démantelé une cellule terroriste, baptisée « Ansar Achariaa au Maghreb islamique », qui projetait des actes de sabotage dans plusieurs villes marocaines, indique lundi un communiqué du ministère de l’Intérieur.

La cellule, précise la même source, est composée de huit membres, dont un ancien détenu condamné dans le cadre de la loi antiterroriste, et dirigée par un activiste connu sur les sites électroniques en rapport avec l’organisation d’Al Qaeda et qui a cumulé une grande expertise dans la fabrication d’explosifs. Cette cellule projetait de perpétrer des actes de sabotage contre des objectifs et des sites stratégiques, des bâtiments sensibles, des sièges des services de sécurité, et des sites touristiques dans plusieurs villes marocaines, poursuit le communiqué.

Les membres de cette cellule, qui adoptent l’idéologie d’Al Qaeda, étaient en train de nouer des contacts avec les groupes terroristes relevant d’Al Qaeda et qui sont actifs dans la région du Sahel, dans le nord du Mali, en vue d’obtenir le soutien matériel et militaire nécessaire pour l’exécution de leurs plans terroristes, ajoute le communiqué.

Les suspects seront présentés à la justice dès la fin de l’enquête diligentée sous la supervision du parquet général, selon la même source.

Mots Clefs:
justice

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *