Décès d’un jeune Algérien qui s’est immolé pour un retrait de son permis de conduire à Mascara

Décès d’un jeune Algérien qui s’est immolé pour un retrait de son permis de conduire à Mascara

Un jeune Algérien qui s’est immolé mercredi en plein centre-ville de Mascara (361 km à l’ouest d’Alger) pour protester contre le retrait de son permis de conduire par un agent de la police, est décédé jeudi des suites de brûlures du 3eme degré, rapporte vendredi le journal +El Watan+.

La victime (36 ans) originaire de la localité Kefaïfia à 20 km de Mascara, +a recouru à cet acte désespéré pour protester contre le retrait de son permis par un agent de police à proximité de la gare routière de Mascara+, souligne le journal.

+L’agent de police a procédé au retrait immédiat du permis de conduire de la victime après que celle-ci, qui était à bord d’un véhicule ait fait, à 15h30 de la même journée,  »une fausse manÂœuvre »+, précise le journal qui cite une source sécuritaire.

+Trois heures plus tard, la victime fait son apparition à la place Ibn Badis, devant les policiers et des citoyens, s’asperge d’essence et met le feu à son corps. Secouru par des citoyens et transporté par les éléments de la Protection civile à l’Etablissement public hospitalier de Mascara avant d’être transféré dans un état critique au Centre des grands brûlés du CHU d’Oran, le désespéré, brûlé au 3e degré, a rendu l’âme dans la matinée d’hier+, ajoute le journal.

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *