Cyber attaque « Eurograbber » : Plus de 5,8 millions d’euros dérobés de comptes bancaires en Espagne (sociétés de sécurité online)

0 commentaires, 06/12/2012, Par , Dans Flash

Plus de 5,8 millions d’euros ont été dérobés des comptes bancaires espagnols au moyen de la cyber-attaque baptisée « Eurograbber », ont indiqué les sociétés de sécurité online « Check Point  » et « Versafe  » dans un rapport.

L’enquête, diligentée par les deux sociétés spécialisées dans la détection d’intrusion souligne que cette attaque « très sophistiquée » a visé plus de 30.000 comptes bancaires dans toute l’Europe, dont l’Espagne ou sept établissements et 11.352 clients ont été affectés, rapportent des médias locaux.

Les pirates ont réussi à dérober plus de 36 millions d’euros en contournant les systèmes de double authentification de comptes bancaires grâce à un malware sur le PC des victimes et un cheval de Troie sur leur smartphone. Plus de 5,8 millions d’euros ont été ainsi détournés dans le pays ibérique des comptes bancaires de clients qui utilisent l’internet, selon les mêmes sources, qui ne précisent pas le nom des banques visées.

La technique consistait en un détournement du système de double authentification mis en place par certaines banques qui envoient un identifiant sur le mobile des clients en plus de celui nécessaire pour l’accès en ligne. Ce dispositif est en fait censé éviter le piratage des comptes depuis un ordinateur, mais les auteurs de l’attaque ont trouvé une parade en diffusant un malware sur PC et en trouvant le moyen d’infecter aussi le smartphone du client en installant un cheval de Troie pour copier le contenu des messages reçus, selon l’enquête.

L’attaque a commencé au début de l’année, en Italie avant de toucher des banques en Espagne, en Allemagne et aux Pays bas. Elle a été étendue au niveau mondial tout au long du mois d’août, quand elle a été détectée, selon le rapport des deux sociétés, qui ajoutent que les téléphones portables « Android » et  » Blackberry » ont été les plus visés par ces attaques malveillantes.

Les deux entreprises mettent en garde, à cet égard, que les cyber-attaques sont devenues « plus sophistiquée, plus créatives et plus concentrées que jamais ».

Mario Garcia, directeur général de CheckPoint en Espagne a assuré que l’attaque a été « stoppée ». Aucune arrestation n’a été, par ailleurs, enregistrée pour l’instant parmi les auteurs de ces attaques.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *