Création d’une cellule de réflexion sur les moyens de lutter contre les accidents de la route (Rabbah)

Création d’une cellule de réflexion sur les moyens de lutter contre les accidents de la route (Rabbah)

Une cellule de réflexion sur les moyens de lutter contre les accidents de la route a été mise sur pied afin de professionnaliser davantage le secteur des transports routiers, selon le ministre de l’Equipement et des transports, Aziz Rabbah.

Cette cellule, créée suite à la réunion tenue le 5 septembre sous la présidence du chef de gouvernement Abdelilah Benkirane, a pour mission de « prendre des mesures à caractère urgent et d’autres structurantes visant à professionnaliser davantage le secteur des transports routiers », a indiqué M. Rabbah dans un entretien publié jeudi par le quotidien +L’Economiste+.

Ladite cellule de réflexion vient renforcer le dispositif institutionnel de lutte contre les accidents de la route, qui inclut le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) et le Comité permanent de sécurité routière (CPSR), a fait savoir M. Rabbah, soulignant que le renforcement du controle routier et l’application des sanctions sont au coeur des mesures préconisées en urgence.

« Un controle systématique sera opéré chaque mois pour l’ensemble des autocars basés dans la région du Haouz », selon le ministre, précisant que ce controle portera sur les horaires de conduite et de repos des conducteurs.

La limitation de l’âge des véhicules affectés aux transports publics de voyageurs feront partie des mesures de moyen terme, qui incluent également plusieurs autres réformes, dans le dessein « d’offrir aux usagers un service de qualité et d’assurer leur sécurité », a-t-il ajouté.

Ces mesures interviennent suite au tragique accident du Haouz le 4 septembre courant, qui a fait 43 morts et où une enquête spécifique est en cours afin de déterminer avec précision les causes réelles et les responsabilités légales qui en découlent.

Mots Clefs:
Accident

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *