Coup d’envoi du 15ème festival arabe de la radio et de la télévision à Tunis avec une forte participation marocaine

Coup d’envoi du 15ème festival arabe de la radio et de la télévision à Tunis avec une forte participation marocaine
0 commentaires, 24/12/2012, Par , Dans Monde

La 15ème édition du festival arabe de la radio et de la télévision a été lancée, dimanche soir à Tunis, avec la participation des organismes membres de l’Union de radiodiffusion des Etats arabes (Arab States Broadcasting Union, ASBU), dont la société nationale de la radiodiffusion et de télévision marocaine (SNRT).

La SNRT participe à cette manifestation de cinq jours avec plusieurs programmes radiophoniques et télévisés et nombre de ses professionnels figurent parmi les membres des différents jurys du festival.

Le concert d’ouverture, animé par les artistes tunisiens Lotfi Bouchnaq et Oulfat Ben Ramdan, a été marqué par l’hommage rendu à plusieurs artistes arabes notamment Leila Eloui (Egypte), Hind Sabri (Tunisie) et le luthiste Nasser Chemma (Iraq) ainsi qu’à plusieurs personnalités ayant marqué le monde des médias arabes comme le journaliste radiophonique M’hamed El Boukili.

Quelque 185 programmes radiophoniques et télévisuels produits par différents organismes relevant des secteurs public et privé seront en lice dans les compétitions officielles et parallèles de cette édition. Ces programmes couvrent plusieurs domaines (téléfilms, films, documentaires, programmes dédiés aux enfants, variétés …etc…).

Lors de ce festival, la SNRT est représentée par une importante délégation présidée par Mohamed Sadir, chargé des échanges de programmation à la direction centrale de production, qui est également président de la commission permanente des programmes auprès de l’ASBU.

Parmi les programmes télévisuels marocains qui concourent à la compétition officielle, figurent notamment le téléfilm « Dilal Al Mawt » (catégorie téléfilms), la série télévisée « Machi lkhatri » (catégorie séries sociales) et la série télévisée « Al Gharib » (catégorie séries historiques).

Dans la catégorie films et documentaires, la SNRT participe à la compétition avec le documentaire « Al Hawdaj », alors que le programme « Lalla Laâroussa » concourent dans la catégorie variétés.

S’agissant des programmes de radiodiffusion en lice au festival, la SNRT participe avec son programme « Li Nissae Kalima » (catégorie interviews), « Maâ Chabab » (catégorie programmes dédiés aux jeunes), « Microphone Al Atfal » (catégorie programmes dédiés aux enfants) et « Tarik Chouk » (feuilleton radiophonique social).

La SNRT est également membre des 4 jurys qui seront chargés de sélectionner les programmes gagnants. Elle sera représentée par le réalisateur Mustapha Fakir, la programmatrice Khadija Kida, la journaliste radiophonique Hassina Slimani et le directeur de la Station régionale de Télévision à Casablanca, Ahmed Agligem.

Cette manifestation médiatique a pour objectif de contribuer au développement et à la promotion de la production radio et télévision arabe pour lui permettre de répondre aux aspirations des organismes audio-visuels membres. Il vise également à assurer le suivi des tendances novatrices dans la production radio et télévision arabe et à les encourager à développer des énergies créatrices dans le domaine.

En marge de ce festival, un colloque sur « L’avenir de la Radio à l’horizon 2020 » sera organisé avec la participation d’experts dans le domaine de l’information et la communication. Il sera axé sur la place de la radio dans le nouveau paysage médiatique et l’adaptation de la radio à l’ère numérique.

Mots Clefs:
Casablanca

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *