Corruption : l’ancien ministre égyptien des Finances condamné à la perpétuité

Corruption : l’ancien ministre égyptien des Finances condamné à la perpétuité
0 commentaires, 23/04/2013, Par , Dans Couverture, Monde

Le tribunal pénal du Caire a condamné, mardi par contumace, l’ancien ministre égyptien des Finances Youssef Boutros Ghali à la perpétuité pour dilapidation et détournement de fonds publics.

Recherché par Interpol, l’ancien ministre des Finances a été reconnu coupable d’avoir détourné 13 millions de livres égyptiennes (1,4 million d’euros) de fonds publics dans une transaction concernant des bons utilisés dans la distribution du gaz domestique subventionné.

En juin dernier, Boutros Ghali avait également été condamné à 30 de prison ferme assortis d’une amende de 70 millions de livres (plus de 8 millions d’euros).

Il était accusé d’avoir utilisé des voitures retenues par la douane et d’avoir utilisé les ressources de son ministère dans le cadre de sa campagne pour les dernières législatives, à l’automne 2010.

Le tribunal l’a condamné à 15 ans de prison pour avoir utilisé une centaine de voitures -dont six de luxe pour son usage personnel- qui attendaient d’être dédouanées, « ce qui a grandement nui aux droits et aux intérêts financiers » de leurs propriétaires.

Il a écopé aussi de 15 années supplémentaires pour avoir utilisé les ressources du ministère des Finances dans le cadre de sa campagne électorale, en imprimant notamment des tracts aux frais du ministère.

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *