Comanav : neuf employés d’une compagnie de transport condamnés pour corruption

Comanav : neuf employés d’une compagnie de transport condamnés pour corruption

Neuf employés de la compagnie de transport maritime Comanav voyages ont été condamnés jeudi par un tribunal de Casablanca à des peines allant jusqu’à trois ans de prison ferme pour « abus de confiance, corruption, faux et complicité », a-t-on appris de source judiciaire.

Les prévenus étaient soupçonnés de « malversations » dans la vente de billets.

Le verdict intervient quelques jours après que l’ONG Transparency International a exhorté le Maroc à lutter contre la corruption, qui reste à un niveau élevé dans le royaume, selon une enquête.

Le secteur du transport maritime, et en particulier le nouveau port Tanger-Med, un fleuron de l’économie marocaine, avait aussi été touché en juin par une autre affaire de « mauvaise gestion ».

Six responsables, dont Taoufik Ibrahimi, ancien patron de la compagnie de transport maritime Comarit-Comanav aujourd’hui en faillite, avaient été arrêtés pour des actes illégaux portant « atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat ».

Ils sont détenus à la prison civile de Salé, près de Rabat, dans l’attente de leur procès.

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *