Casanegra… redevient Casablanca grâce à Hollande

Casanegra… redevient Casablanca grâce à Hollande

Pourrait-on imaginer Bertrand Delanoë, le maire de Paris, superviser personnellement les travaux de réfection d’un rond-point ? Peu probable en France, mais au Maroc, il aurait suffi de passer lundi au carrefour de l’Immeuble Liberté pour voir de ses propres yeux le maire de la ville surveillant les travaux dans ce rond-point, assis, épuisé d’être resté aussi longtemps en position debout en compagnie de hauts responsables pour vérifier que tout se passe bien dans cette zone attenante au palais royal des Habous. Il faut que tout soit net et propre pour accueillir François Hollande.

Les Casablancais, qui appellent leur ville Casanégra en raison de l’accumulation des déchets un peu partout et en raison aussi des façades ses immeubles, noirs de crasse, découvrent subitement aujourd’hui que Casanegra est redevenue Casablanca, lesdites façades ayant été peintes (enduites…) en blanc, du moins celles à coté desquelles passera le cortège officiel. Les habitants de la métropole pensent donc que ce qui se produit à l’occasion de la visite de Hollande pourrait très bien durer dans le temps, de même qu’ils estiment que le spectacle de leur maire supervisant des travaux pourrait être quotidien. En effet, les choses devraient être ainsi pour que les Casablancais ne sentent pas qu’on ne prend soin d’eux que quand un chef d’Etat étranger arrive dans leurs murs. C’est tout.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *