Casablanca port : Saisie de torches à décharge électrique et matraques taser importées frauduleusement

Casablanca port : Saisie de torches à décharge électrique et matraques taser importées frauduleusement
0 commentaires, 10/01/2013, Par , Dans Régions

Les services de douane au port de Casablanca ont saisi, jeudi, un lot de torches équipées de décharge électrique et de matraques taser électriques dissimulées dans un conteneur en provenance de Chine, a-t-on constaté sur place.

Le dirigeant de la société importatrice, basée à Fès, a été interpellé par les services de police suite à une enquête diligentée après l’arrestation, une dizaine de jours auparavant dans le souk Derb Ghellaf, de personnes écoulant ce genre d’armes mais aussi des sabres de Samouraï.

La recrudescence des vols avec violence, notamment avec usage d’armes blanches et de sabres, a poussé les éléments de la police judiciaire à approfondir leurs investigations, au-delà de l’arrestation ces derniers temps de nombreux auteurs de ces vols, pour identifier les fournisseurs de ces armes et déceler le circuit de leur introduction dans le pays.

Les agents de la douane, ayant mené une enquête en coordination avec la police sur la provenance de ces armes prohibées, ont en effet décidé, en plus des controles d’usage habituels, de passer au scanner les conteneurs soupçonnés.

Ce controle a permis la saisie de près de deux mille torches équipées de charge électrique et de 200 matraques électriques dissimulées et importées frauduleusement, l’importateur ayant simplement déclaré des torches ordinaires et autres postes de transistors, a expliqué à la MAP Ahmed Zouzhi, ordonnateur des douanes au port de Casablanca.

Mots Clefs:
Casablanca

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *