Casablanca : Mohammed VI inaugure La nouvelle gare ferroviaire Casa-Port

Casablanca : Mohammed VI inaugure La nouvelle gare ferroviaire Casa-Port

La nouvelle gare ferroviaire Casa-Port, projet d’un coût de 45 millions d’euros qui aura nécessité six ans de travaux, a été inaugurée jeudi par le roi Mohammed VI à Casablanca, la capitale économique du Maroc.

Cette infrastructure moderne, constituée à la fois d’espaces commerciaux et de loisirs sur plus de 30.000 mètres carrés, doit pouvoir accueillir 20 millions de passagers par an, et 5.000 en heure de pointe, selon l’agence officielle MAP.

Des milliers de voyageurs effectuent chaque jour la navette entre Casablanca et Rabat, la capitale politique, des agglomérations distantes de 100 km qui totalisent environ sept millions d’habitants.

Casa-Port « jouera un rôle très important au niveau du développement urbain et économique » de Casablanca, a déclaré le ministre des Transports, Aziz Rebbah.

L’inauguration de la nouvelle gare de Casa-Port, qui a connu des retards de livraison, intervient après celles de Marrakech (sud), Fès (centre) et Tanger (nord).

Le Maroc s’est également lancé dans la construction d’une Ligne à grande vitesse (LGV) entre Tanger et Casablanca, qui seront reliés en à peine deux heures trente.

Ce premier TGV du continent africain doit entrer en service l’an prochain. Des médias marocains ont toutefois récemment fait état de retards, une information démentie par l’Office national des chemins de fer (ONCF).

Le projet, d’un coût de 1,8 milliard d’euros pour le seul TGV, a fait l’objet de protestations, notamment d’un collectif « Stop TGV » qui ne le juge pas prioritaire pour un pays comme le Maroc.

L’ONCF rétorque que la ligne existante Tanger-Casablanca est saturée et dit miser sur une clientèle de six millions de passagers à l’horizon 2016, contre 3,5 millions actuellement.

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *