Casablanca : La construction de la plus haute tour d’Afrique débutera en juin

La construction de la plus haute tour d’Afrique, qui doit s’élever à 540 mètres, débutera en juin prochain à Casablanca, la capitale économique du Maroc, a affirmé vendredi un des concepteurs de ce projet porté par un investisseur saoudien.

Ce sera « la plus haute tour d’Afrique » a affirmé Amédée Santalo, le chef du projet et conseiller de cheikh Tarek Mohammed Bin Laden, PdG de Middle East Development LLC., riche promoteur immobilier déjà à l’origine de méga-projets aux Emirats arabes unis.

L’édifice et le complexe de 25 hectares qui va l’entourer comprendra, entre autres, un hôtel « 7 étoiles », un centre d’affaires et des galeries commerciales de luxe, pour un coût évalué à près d’un « milliard de dollars », selon M. Santalo. La tour devrait être livrée « en juin 2018 », selon la même source.

Ses promoteurs, qui l’ont provisoirement baptisée « Al-Noor » (« lumière » en arabe), espèrent qu’elle portera à terme le nom du souverain du Maroc, Mohammed VI.

« Nous avons choisi le Maroc parce que c’est la porte de l’Afrique vers l’Europe, un pays moderne politiquement stable », a justifié M. Santalo.

D’après un clip promotionnel, le design de la tour « végétalisée » est décrit comme un hommage à l’Afrique, « berceau de l’humanité ». Par ailleurs, ses 114 étages sont une référence au nombre de sourates du Coran.

Des entreprises « suisses, russes, du Royaume-Uni et de plusieurs pays d’Afrique » sont déjà intéressées pour y ouvrir des bureaux, a ajouté M. Santalo, espérant attirer aussi des investisseurs marocains installés à l’étranger.

Inaugurée en janvier 2010, la plus haute tour du monde (828 m) est actuellement Burj Khalifa, à Dubaï.

En Afrique du sud, un projet lancé en 2012 prévoit la construction d’une tour culminant à 447 m, dans la banlieue de Pretoria. Sa livraison est prévue d’ici 2018.

Casablanca, mégapole de cinq millions d’habitants, compte déjà le plus haut minaret au monde (210 m), celui de la mosquée Hassan II.

Mots Clefs:
CasablancaMaroc

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *