Casablanca: 4 voleuses sous les verrous trahies par une caméra de surveillance

Casablanca: 4 voleuses sous les verrous trahies par une caméra de surveillance
0 commentaires, 27/01/2013, Par , Dans Régions

Quatre femmes, qui ont fait leurs emplettes « gratuites » de biscuits et de gâteaux tout en vidant la caisse d’un commerce à Moulay Rachid à Casablanca, n’ont pas profité de leurs larcins puisque immortalisées par la caméra de surveillance du magasin et devront répondre de leurs fauches devant la justice.

Se faisant passer pour des clientes, les quatre vont « bombarder », chacune à part, le gérant du commerce de questions sur les prix et la qualité des différents cookies et gâteaux aux fins de le désorienter avant que ce dernier ne découvre, une fois ses chalandes parties, la disparition de certains paquets des délices soigneusement présentés sur les étalages et surtout d’une somme de trois mille dirhams, indique-t-on de source policière.

Il n’eut plus aucun doute sur ses surprenantes acquéreuses en visionnant, instantanément, l’enregistrement vidéo dont l’angle de prise de vues a permis aussi de filmer le véhicule avec chauffeur en attente à la sortie du magasin à bord duquel elles ont décampé.

Alertés, les policiers du district de Moulay Rachid n’avaient plus, après avoir jeté un coup d’Âœil sur les fameuses séquences, qu’à avertir la salle de trafic pour la recherche du véhicule qui fut repéré et immobilisé avec ses occupants rapidement grâce à la coordination avec les éléments de la brigade mobile des motocyclistes.

Ces voleuses, ayant un penchant à plumer les commerces, n’étaient pas à leur premier coup de la journée puisque la perquisition de la voiture a permis la découverte de vêtements, de tissus et de chaussures pour femmes et enfants mais également des nappes de tables entassés à la va vite dans le coffre.

Ces escamoteuses et leur conducteur complice, qui ont des antécédents judiciaires pour les mêmes motifs de vol, ont été déférés, jeudi dernier, devant la justice.

Mots Clefs:
Casablanca

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *