Casablanca : 2 personnes arrêtées pour falsification de documents administratifs

Casablanca : 2 personnes arrêtées pour falsification de documents administratifs

La brigade judiciaire de Ben M’sick (Casablanca) a réussi un joli coup de filet en mettant hors d’état de nuire un présumé faussaire de documents administratifs marocains et étrangers, apprend-on jeudi de source policière.

Les éléments de la police judiciaire du district étaient, depuis plusieurs semaines, sur les traces de ce suspect qui prenait de grandes précautions pour éviter d’être repéré.

Mais les fins limiers de la police n’avaient pas baissé les bras et ont continué très discrètement leurs investigations avant de réussir à entrer en contact avec le présumé contrefacteur.

Un des policiers s’est fait passer pour un demandeur de faux documents et convenu par téléphone d’un rendez-vous pour lui remettre une photo et une somme d’argent contre la fabrication d’une carte de résidence pour un pays européen, a indiqué le chef de la brigade Ahmed Mouhib.

Le piège commença à se refermer sur ce faussaire apparemment solitaire. A la seconde rencontre, le faux document convoité était confectionné et l’opération de remise se passa le plus normalement du monde mais toujours sous l’œil vigilant des policiers.

Sans se précipiter à lui mettre le grappin dessus, les enquêteurs ont choisi d’opérer une discrète et patiente surveillance jusqu’à connaître son lieu de résidence (près d’un centre commercial d’Aïn Sebaa) pour finalement décider d’une descente au domicile du prévenu suivie d’une perquisition qui a permis de tomber sur un trésor de faux documents de différents pays.

Le faussaire, natif de 1974 et refoulé d’Italie en 2006 après y avoir séjourné dix ans, rasait large dans son activité illicite en satisfaisant toute demande d’attestations ou de documents administratifs.

La cueillette se composait, entre autres, de faux permis de conduire espagnols (9), italiens (28) et marocains (3), d’un lot de 250 formulaires vierges de cartes de séjour en Italie, des formulaires vierges d’attestation d’assurance et de cartes grises du même pays, une fausse attestation de baccalauréat marocain, des cartes biométriques vierges, de faux passeports marocains (2), espagnol (1) et italien (1), des formulaires d’admission temporaire de véhicules, des tampons de différentes administrations italiennes et espagnoles, trois pièces d’identité belges vierges et de faux visas Schengen.

Outre ces documents falsifiés et les équipements (scanner, deux ordinateurs portables, imprimante laser et plastifieuse) utilisés pour mener à bien ce trafic, les policiers saisiront également 4,7 kilogrammes de chira et 20 grammes de cocaïne, ainsi qu’une somme de 4.000 DH.

Le présumé faussaire va être déféré à la justice alors que son fournisseur en drogue dure, un subsaharien, ainsi que celui en chira sont activement recherchés.

Mots Clefs:
Casablanca

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *