CAN 2015 : La population Guinée équatoriale craint l’Ebola

CAN 2015 : La population Guinée équatoriale craint l’Ebola
0 commentaires, 27/11/2014, Par , Dans Couverture, Monde, Sport

Le comité de vigilance et de contrôle du virus Ebola de Guinée équatoriale a appelé la population au calme sur de possibles risques de cas d’Ebola à l’occasion de la Coupe d’Afrique des Nations de football qui débute le 17 janvier dans le pays.

« Je demande à la population d’être tranquille, le malentendu vient de certains acteurs sociaux et politiques qui convertissent le bien en mal et le mal en catastrophe. Ebola est mauvais, mais nous devons réunir nos efforts pour le succès de la CAN », a déclaré mercredi soir à la télévision d’Etat le président du comité, Lucas Nguema Esono Mbang.

Il faisait notamment allusion à des déclarations d’opposants équato-guinéens qui contestent la décision du président Téodoro Obiang Nguema d’organiser la compétition après la mise à l’écart du Maroc qui demandait un report du tournoi en raison de l’épidémie de fièvre Ebola en Afrique de l’ouest.

« On parle de 40 millions de dollars de dépenses pour cette CAN, nous n’avons pas d’hôpitaux, la population vit mal, pas de laboratoire pour faire des analyses afin de savoir qu’il s’agit d’Ebola », a ainsi accusé Andres Esono Ondo, secrétaire général du principal parti d’opposition, Convergence pour la démocratie sociale (CPDS).

Dans le cadre de la prévention et lutte d’Ebola, Malabo a recruté 50 médecins Cubains, et trois centres d’isolement de personnes suspectées d’être atteintes d’Ebola seront construits dans le pays avant le début du tournoi, selon le président du comité de vigilance.

Mots Clefs:
AfriqueFootball

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *