Belgique pourra légalisé le cannabis a but médicinal

Belgique pourra légalisé le cannabis a but médicinal

La ministre belge des Affaires sociales et de la Santé, Maggie De Block, a annoncé qu’elle « travaille à un projet d’arrêté royal » permettant la délivrance en pharmacie de médicaments contenant du cannabis.

L’objectif de l’Arrêté Royal, qui était déjà en préparation lors de la législature précédente, est de pouvoir déroger aux conditions de celui de 2001 sur les expériences médicales de produits à base de cannabis de manière à permettre la délivrance dans une officine, a-t-elle précisé en Commission à la Chambre des représentants.

Il s’agit du Sativex, un médicament qui permet de traiter la spasticité dans la prise en charge de la sclérose en plaque. Des médicaments similaires à base de cannabis sont déjà délivrés dans un certain nombre de pays, notamment pour traiter la douleur chez des patients cancéreux ou sidéens.

La ministre a en revanche réitéré son opposition, conformément à l’accord de gouvernement, à une « politique de tolérance » vis-à-vis d’un produit dont elle a souligné les effets négatifs pour le consommateur, notamment en ce qui concerne l’assuétude.

Elle a insisté sur l’utilité d’une réflexion avec des experts sur la politique de drogues menée en Belgique. « Il est correct de dire qu’un débat doit avoir lieu dans notre pays, en Europe. Il ne faut pas se taire, il faut être ouvert au débat », a-t-elle répondu aux partis de l’opposition l’invitant à s’exprimer sur le sujet.

Maggie De Block tenait en effet à répondre aux propos du leader du parti de l’alliance néo-flamande (N-VA), faisant partie de la majorité, qui avait fermé la porte à toute réflexion, soulignant que seul l’accord de gouvernement appelant à une politique de tolérance zéro comptait.

A l’invitation de la Commission de la Santé de la Chambre des représentants, la ministre viendra avec un rapport que prépare l’administration sur l’évaluation de la politique de drogues, en termes de peines et de prévention.

Mots Clefs:
Drogue

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *