Bassima Hakkaoui appelle à l’amélioration de la situation des handicapés

Bassima Hakkaoui appelle à l’amélioration de la situation des handicapés

La ministre de la solidarité, de la famille, de la femme et du développement social, Mme Bassima Hakkaoui, a appelé mardi à Marrakech à l’amélioration des accessibilités des personnes à besoins spécifiques pour répondre aux attentes de cette frange sociale, qui a été exclue des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

S’exprimant à l’ouverture d’un atelier sur « les accessibilités et la participation sociale », Mme Hakkaoui a relevé que les accessibilités demeurent l’unique moyen pour cette frange sociale d’accéder à l’information et aux différents espaces et services socio-économiques et culturels, soulignant que les accessibilités garantissent aux personnes en situation de handicap la participation sociale et l’interaction avec leur environnement.

Cette rencontre constitue une étape importante pour la mobilisation, la concertation et la participation de toutes les composantes de la société et de tous les intervenants concernés dans l’élaboration d’une politique publique susceptible de promouvoir les droits des personnes en situation de handicap, a ajouté Mme Hakkaoui.

Elle offre également l’opportunité de proposer des orientations stratégiques dans le domaine des accessibilités et la participation sociale, en vue de les traduire en programmes et activités bien définis susceptibles d’être mis en uvre, a souligné Mme Hakkaoui.

La ministre a fait savoir que son département a fait appel à l’expertise à la fois nationale et internationale dans ce domaine notamment pour trouver des solutions à certaines questions en suspens à cause de l’absence de communication entre les intervenants concernés.

Mme Hakkaoui a mis en relief la teneur du message royal adressé aux participants à la Conférence diplomatique de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) pour la conclusion d’un traité visant à faciliter l’accès des déficients visuels et des personnes ayant des difficultés de lecture des textes imprimés aux uvres publiées et dont les travaux ont débuté mardi à la cité ocre.

Cet atelier qui connaît la participation des secteurs gouvernementaux concernés, la société civile ainsi que des experts en la matière, a été marqué par la présentation d’exposés relatifs aux « accessibilités dans le secteur du transport », « les accessibilités dans l’urbanisme et la communication » et « la participation sociale dans les activités culturelles, sportives et de loisir ».

Ces présentations ont abordé notamment les enjeux relatifs aux accessibilités, les axes d’intervention de la politique publique dans ce domaine et les moyens susceptibles de promouvoir les droits des personnes en situation de handicap.

Cet atelier initié par le ministère de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, avec le soutien de l’UNESCO et l’Association Handicap international, s’inscrit dans le cadre de la mise en uvre de la stratégie du Pôle social 4+4.

Il entre dans le cadre d’une série de rencontres organisées par le ministère de tutelle en vue d’examiner les problématiques se rapportant à la gestion publique de la question du handicap, avec pour objectifs de garantir la dignité, les droits socioéconomiques, politiques et culturels des personnes en situation de handicap et de lutter contre toutes les formes de discrimination et d’exclusion à l’égard de cette frange sociale.

A rappeler qu’un autre atelier abordant « les centres et structures d’accueil des personnes en situation de handicap » sera organisé mercredi à Marrakech

Mots Clefs:
Marrakech

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *