Bangladesh: décès d’un manifestant musulman dans des heurts avec le police

0 commentaires, 19/09/2013, Par , Dans Flash

La police a ouvert le feu jeudi sur des partisans du parti islamiste Jamaat-e-Islami et fait un mort, au deuxième jour de la grève décidée après à la condamnation à mort d’un dirigeant du parti.

L’homme a été tué dans des heurts avec la police lors de la dispersion d’une manifestation à Mujibnagar (ouest) où 1.200 personnes bloquaient une autoroute, a dit Aminur Rahman, un responsable de la police locale.

« Cinq opposants ont été blessés », a-t-il ajouté. Cinq policiers ont également été blessés.

La capitale, Dacca, et plusieurs autres villes tournent au ralenti depuis mercredi, conséquence de l’appel à la grève de 48 heures lancé par le parti Jamaat-e-Islami.

Les islamistes dénoncent la condamnation à mort d’Abdul Quader Molla, quatrième plus haut dirigeant du parti, par la cour suprême du pays mardi, pour des violences perpétrées pendant la guerre d’indépendance de 1971 contre le Pakistan.

La condamnation initiale de Molla à la prison à perpétuité en février avait déclenché plusieurs mois de violence qui ont fait au moins 100 morts.

Le « tribunal international des crimes » (ICT), qui tranche sur les crimes commis pendant la lutte pour l’indépendance, a jugé coupable six dirigeants islamistes depuis janvier pour ces crimes.

Le Jamaat-e-Islami accuse le pouvoir d’avoir créé le ICT pour des motifs politiques, la plupart des personnes poursuivies appartenant à l’opposition.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *