Assaut spectaculaire contre un fourgon blindé de transport de fonds

Assaut spectaculaire contre un fourgon blindé de transport de fonds
0 commentaires, 08/04/2013, Par , Dans Couverture, Monde

Une bande de malfaiteurs a commis lundi un assaut spectaculaire avec des kalachnikov contre un fourgon blindé de transport de fonds, bloquant une autoroute dans le nord de l’Italie pendant plusieurs heures, ont rapporté les médias.

Le butin des bandits n’était pas clair dans l’immédiat, une première estimation parlant de dix millions d’euros, dont des lingots d’or, tandis qu’un responsable de la société de transport de fonds a estimé que ce chiffre était exagéré et que la présence des lingots d’or n’était pas avérée.

La bande de malfaiteurs composée de plus d’une dizaine de personnes suivait deux fourgons blindés sur l’autoroute reliant Milan à Come, plus au nord.

A une vingtaine de kilomètres de la capitale économique italienne les malfaiteurs ont mis un camion en travers de la route et l’ont incendié, arrêtant ainsi toute la circulation derrière les deux fourgons blindés. Un autre camion qui précédait les deux véhicules a bloqué à son tour l’autoroute, contraignant les chauffeurs des fourgons à s’arrêter.

Les malfaiteurs ont alors commencé à tirer avec des fusils automatiques contre le fourgon transportant l’essentiel des fonds et ont placé un fumigène sous le véhicule pour faire croire aux gardes qu’ils l’incendiaient.

Parallèlement, leurs complices ont semé des clous à trois pointes sur les voies d’accès à cette portion d’autoroute ainsi que sur l’autre moitié de l’autoroute allant vers le sud, de Come à Milan, à hauteur du lieu où l’attaque s’est déroulée.

Les gardes des fourgons sont alors sortis de leurs véhicules et les malfaiteurs ont vidé le fourgon qui transportait la plus grande quantité de fonds, puis se sont enfuis à bord de trois voitures.

Ces voitures ont été retrouvées plus tard près de l’autoroute, où les malfaiteurs avaient garé d’autres véhicules qui les attendaient pour poursuivre leur fuite.

« En ce moment nous ne sommes pas en mesure de donner un chiffre précis (pour le butin, ndlr), vu que nous ne le connaissons pas mais 10 millions d’euros semble un montant absolument exagéré », a déclaré à l’agence Ansa Marco Melatti, responsable pour la presse du groupe Battistolli, propriétaire des deux fourgons.

« Pour nous, un butin important ça peut être deux millions d’euros » et même la prétendue présence de lingots d’or « doit encore être vérifiée », a-t-il ajouté.

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *