Casablanca : Arrestation d’un algérien avec 10.000 comprimés psychotropes (9ar9obi)

Casablanca : Arrestation d’un algérien avec 10.000 comprimés psychotropes (9ar9obi)

Les éléments de la brigade des stupéfiants de Casablanca Anfa ont mis hors d’état de nuire un ressortissant algérien, fournisseur présumé de psychotropes, avec en sa possession un important lot de ces comprimés, indique-t-on mardi de source policière.

Exploitant des informations sur la vente de ces psychotropes, les éléments de la brigade ont monté une « souricière » pour faire tomber dans le centre-ville de Casablanca le mis en cause, résidant en Europe, a déclaré à la presse Soulimane Mejdoule Semlali, officier principal chef de ladite brigade.

La fouille de son véhicule, un 4X4 immatriculé en France, a permis de mettre la main sur un lot de 10.662 comprimés (Rivotril et Valium), d’un ordinateur portable et de téléphones mobiles, a-t-il ajouté, relevant que l’enquête est toujours en cours, sous la supervision du parquet, pour arrêter d’éventuels complices.

Il s’agit de la plus grande saisie de psychotropes à Casablanca depuis début 2014. En février dernier, six présumés revendeurs de psychotropes, dont des fournisseurs, avaient été arrêtés avec en leur possession une quantité de 4.330 comprimés psychotropes.

En 2013, les différents services de la police au niveau du Grand Casablanca avaient procédé à la saisie de 119.600 comprimés psychotropes, selon le chef du service préfectoral de la police judiciaire, le commissaire divisionnaire Abdelilah Essaid.

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *