Algerie : Rassemblées à Tlemcen contre le rationnement de carburant

0 commentaires, 23/06/2013, Par , Dans Flash

Les autorités algériennes ont décidé de rationner l’essence dans la région de Tlemcen (ouest), pour lutter contre les trafiquants qui achètent ce carburant subventionné pour le revendre au Maroc voisin, selon un correspondant de l’AFP.

Le rationnement de carburant a été imposé depuis une semaine par la préfecture de Tlemcen qui a ordonné aux propriétaires des stations services de ne vendre qu’une quantité limitée de gazole, selon cette source.

« Le gazole est rationné à 500 dinars (5 euros), soit environ 33 litres pour un véhicule léger et 2.000 dinars pour un véhicule lourd », a précisé le correspondant.

Une soixantaine de personnes se sont rassemblées dimanche devant le siège de la préfecture pour réclamer la levée de cette mesure qui a entraîné des queues interminables d’automobilistes devant les stations services de la région, selon la même source.

Dans cette zone frontalière, les trafiquants d’essence, surnommés les « hallaba » (qui « abreuvent ») assèchent régulièrement les pompes et font de gros bénéfices. Le carburant de ce pays producteur de pétrole, subventionné, est acheminé vers les villes marocaines.

En Algérie, un litre d’essence vaut 23 DA (0,23 euro) et un litre de gazole 13,40 dinars (0,13 euro).

Au Maroc, le litre d’essence coûte 1,1 euro.

La frontière terrestre entre l’Algérie et le Maroc est fermée depuis deux décennies.

Mots Clefs:
Maroc

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *