Al qods : Des dizaines de jeunes Palestiniens affrontent les policiers israéliens

Al qods : Des dizaines de jeunes Palestiniens affrontent les policiers israéliens
0 commentaires, 08/10/2014, Par , Dans Couverture, Monde

Des dizaines de jeunes Palestiniens ont affronté les policiers israéliens mercredi sur l’esplanade des Mosquées Al qods après la visite de fidèles juifs sur ce site extrêmement sensible vénéré par les juifs et les musulmans, a indiqué la police.

Les heurts ont commencé quand des fidèles juifs ont accédé à l’esplanade par la rampe de bois prévue pour cela et débouchant à quelques dizaines de mètres de la mosquée Al-Aqsa, troisième site le plus saint au monde pour les musulmans.

Des dizaines de jeunes Palestiniens ont commencé à lancer des pierres et des fusées éclairantes sur les policiers qui protégeaient les visiteurs juifs, a rapporté la porte-parole de la police, Louba Samri.

A l’aide de projectiles en caoutchouc et d’engins détonants, les forces de l’ordre ont repoussé les protestataires à l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa, d’où les jeunes ont continué à jeter sur eux des pierres et des engins incendiaires.

Quatre policiers ont été légèrement blessés et cinq protestataires arrêtés, a dit la porte-parole de la police. Côté palestinien, 17 personnes ont été blessées, ont indiqué les secours palestiniens.

L’esplanade des Mosquées (mont du Temple pour les juifs) est le théâtre de heurts chroniques. Ceux-ci sont devenus encore plus réguliers et plus violents depuis quelques mois. C’est tout Jérusalem-est qui a vu une intensification des violences.

Les tensions ont été exacerbées par l’assassinat d’un jeune Palestinien par des extrémistes juifs début juillet et par la guerre dans la bande de Gaza en juillet-août. Les musulmans prennent mal également des déclarations de certains membres de la majorité gouvernementale de droite sur la possibilité d’accorder aux juifs le droit d’aller prier sur l’esplanade des Mosquées.

Les juifs sont autorisés à se rendre, à certaines heures et sous stricte surveillance, sur le site, mais ils n’y ont pas le droit de prier pour éviter toute provocation.

L’esplanade, qui réunit la mosquée Al-Aqsa et le dôme du Rocher, est le troisième lieu saint de l’islam après La Mecque et Médine en Arabie saoudite. Pour les juifs, c’est le lieu du second Temple détruit en l’an 70 par les Romains. Le mur des Lamentations, vestige du second Temple, est situé en contrebas de l’esplanade.

Mots Clefs:
IslamPalestine

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *