Al-Béchir met en garde contre le risque de guerre avec le Soudan du Sud

Al-Béchir met en garde contre le risque de guerre avec le Soudan du Sud

Le président soudanais Omar al-Béchir a affirmé vendredi que le Soudan était plus près de la guerre que de la paix avec le Soudan du Sud.« Le climat est très tendu entre les deux pays, et plus proche d’un climat de guerre que d’un climat de paix », a déclaré M. al-Béchir dans une interview à la chaîne de télévision soudanaise Blue Nile TV.

« De notre coté, nous ne recourrons à cette option de la guerre que si on nous l’impose. Nous sommes déterminés à rechercher la paix par le dialogue sous l’égide de l’Union africaine », a ajouté M. al-Béchir.

« Le Sud ne veut pas signer d’accord sur le pétrole avec le Soudan et n’hésite pas à nous spolier de notre droit sous forme de pétrole jusqu’à la conclusion d’un accord, si encore elle était possible », a dit M. al-Béchir.

Il a également accusé le Soudan du Sud de conspirer contre son pays et de tenter de l’affaiblir économiquement, ajoutant que « les calculs de nos frères dans le sud sont toujours faux. Ils pensent qu’en arrêtant l’exportation de leur pétrole par le biais du Soudan ils affaibliront économiquement le Soudan et pourront ensuite renverser le système en place ».

Les deux parties ont convenu de reprendre les négociations à Addis Abeba le 10 février, sous la médiation d’un panel de l’Union africaine mené par l’ex-président d’Afrique du Sud Thabo Mbeki.

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *