Agadir : Mort du marocain qui s’était immolé devant le consulat de France

Agadir : Mort du marocain qui s’était immolé devant le consulat de France

Un quadragénaire marocain est décédé vendredi quelques jours après s’être immolé devant le consulat de France à Agadir (sud-ouest) pour protester contre l’absence prolongée de retour à une demande de visa, a indiqué le responsable d’une ONG locale.

Mustapha Riad est « décédé à 05h30 du matin à l’hôpital Hassan II d’Agadir, des suites de ses brûlures », a déclaré le président de la section locale de l’Association marocaine des droits humains (AMDH, indépendant), Aziz Sallami.

Ce Marocain de 47 ans s’était immolé devant le consulat de France il y a une semaine « en raison de l’absence de réponse à une demande de visa », a ajouté l’AMDH dans un communiqué.

Le défunt, qui a résidé 17 ans en France mais ne disposait plus de carte de séjour valide, avait déposé cette demande mi-décembre, a avancé l’ONG, selon qui une telle procédure ne nécessite « habituellement pas beaucoup de temps ».

Evoquant une « affaire tragique dont nous regrettons sincèrement les conséquences dramatiques », l’ambassade de France à Rabat a de son côté affirmé que le consulat n’avait « pas opposé de refus ».

La procédure était « en cours d’instruction », sa durée s’expliquant par le fait que « le délai imparti pour solliciter le renouvellement de la carte de séjour n’avait pas été respecté » au préalable, a poursuivi le porte-parole de l’ambassade, Alexandre Diebolt.

Il a souligné que « près de 200.000 visas » étaient délivrés chaque année par les services consulaires français à des Marocains.

Les liens entre les deux pays sont nombreux. Plus de 1,3 million de Marocains résident en France tandis que 60.000 à 80.000 Français vivent au Maroc.

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *