Affaire « Ramed »: Le correspondant d’Al Massae à Safi condamné à 4 mois de prison avec sursis

Affaire « Ramed »: Le correspondant d’Al Massae à Safi condamné à 4 mois de prison avec sursis

Le Tribunal de première instance de Safi a condamné, mercredi, le correspondant du quotidien +Al Massae+ à Safi à quatre mois de prison avec sursis, assortis d’une amende de 10.000 dirhams et d’un dirham symbolique au profit de la partie civile, après avoir été reconnu coupable de diffamation dans un article sur le « Ramed » (régime d’assistance médicale).

L’affaire a été déclenchée suite à la publication par le journal +Al Massae+ dans son numéro 1.722 du 6 avril 2012, d’un article du journaliste Mehdi Guerraoui sous le titre « implication d’agents d’autorité dans la vente à Safi de formulaires du régime d’assistance médicale ».

Les témoins ont nié, devant la cour, avoir acheté les formulaires en question dans l’article du quotidien arabophone.

Le ministre de l’Intérieur avait, alors, demandé au ministre de la Justice et des libertés de diligenter une enquête sur la véracité des informations rapportées par le journal, sachant que lesdits formulaires sont distribués gratuitement aux citoyens.

Mots Clefs:
justiceSafi

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *