Adoption/Kafala : Les pressions exercées sur le Maroc pour porter atteinte à sa souveraineté

Adoption/Kafala : Les pressions exercées sur le Maroc pour porter atteinte à sa souveraineté
1 commentaire, 07/06/2013, Par , Dans Chroniques, Couverture

le feuilleton des pressions exercées sur le Maroc pour porter atteinte à sa souveraineté sur le plan juridique se poursuit avec acharnement, après la position ferme exprimée par le ministère de la Justice concernant l’interdiction aux étrangers non-résident de manière permanente dans le Royaume d’adopter des enfants marocains, certaines associations étrangères ont opté pour d’autres modes de pression en vue de contraindre le ministère à changer de position, notamment leurs tentatives de resserrer l’étau autour du ministre Ramid à travers la soumission des dossiers de demande d’adoption des enfants marocains à la commission de la justice et de la législation à la Chambre des représentants.

la fermeté de la position marocaine vis-à-vis de la question d’adoption d’enfants marocains par des étrangers constitue une expression de la souveraineté nationale et un engagement du Royaume pour le respect des droits de l’enfance et le renforcement des mesures juridiques pour la lutte contre la traite d’enfants, précisant que la position rigoureuse et inébranlable du ministre de la justice reflète l’attachement de l’Etat marocain à la protection de ses enfants, et ce en imposant la condition de résident permanent dans le Royaume aux étrangers désireux de prendre en charge un enfant marocain afin de s’assurer du suivi de ses conditions de vie sur tous les plans, notamment juridique, identitaire, social et médical.

Mots Clefs:
Maroc

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Un Commentaire

  1. Sana
    juin 8th, 2013 14:41

    With proper safeguards these children can be placed with post placement reports to assure they are raised properly as Muslims in loving families.

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *