Accusé d’être un « collaborateur du Mossad », Azoulay réplique

Accusé d’être un « collaborateur du Mossad », Azoulay réplique

Accusé d’être un collaborateur du Mossad par l’écrivain marocain Jacob Cohen, le conseiller royal André Azoulay a décidé de répliquer. Il crie au complot. Par la voix du quotidien Al Massae, il fait dire que cette accusation serait l’oeuvre d’une partie des services secrets israéliens, c’est-à-dire le Mossad et qu’il a toujours été un « grand militant » pour la cause palestinienne, et ce depuis l’âge de « 13 ans ».

Azoulay fait aussi dire à Al Massae que c’est le général Mohamed Oufkir qui l’a viré du Maroc et que c’est grâce à l’entremise du défunt Abderrahim Bouabid qu’il a été embauché par la banque française Paribas. En échange, selon le « grand militant« , il aurait fait introduire l’Union socialiste des forces populaires (USFP) dans le giron de l’Internationale socialiste.

Comme Oufkir et Bouabid sont morts, il peut même ajouter que c’est lui qui a sauvé Hassan II du complot du général félon et qu’il a créé l’USFP… Mais, ce n’est pas certain que les militants de ce qui reste de l’USFP apprécient qu’il dise que c’est lui qui a introduit leur parti auprès de l’Internationale socialiste. Surtout après les accusations de Jacob Cohen.

Quoi qu’il en soit, ce qui est sûr, c’est que Jacob Cohen est connu en France, et un peu partout, pour être un militant pro-palestinien et un anti-sioniste invétéré, ce qui n’est pas le cas d’Azoulay.

Et puis depuis quand le Mossad en veut à Zoulalay ?

Badr Soundouss

Mots Clefs:
Juif marocainMaroc

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *