Accident tramway : Un motocycliste tué

Accident tramway : Un motocycliste tué

Un motocycliste a été tué, dimanche, lors d’une seconde collision mortelle avec une rame de tramway en quarante huit heures, apprend-on auprès de Casa Tram, société en charge de l’exploitation de la première ligne du tramway de Casablanca.

Ce troisième accident mortel enregistré depuis la mise en service du Tramway en décembre 2012 s’est produit vers midi au niveau du carrefour situé entre la station Place Nations Unies et Place Mohammed V. La victime, la cinquantaine, a tenté de prendre de la vitesse pour devancer le Tramway déjà engagé dans le carrefour et est décédé peu après avoir percuté la rame de plein fouet, indique un communiqué de la société.

L’accident a provoqué l’interruption de la circulation sur les deux voies durant quarante cinq minutes avant de reprendre normalement.

Vendredi dernier, un jeune homme (29 ans), heurté par une rame de tramway entre les stations Technoparc et Zénith (Sidi Maarouf), est décédé samedi des suites de ses blessures dans une clinique de Casablanca. Il avait été percuté en tentant de traverser la plateforme du Tramway en courant, sans faire attention à l’arrivée proche du tramway et sans passer par le passage piéton.

En janvier dernier, un motocycliste avait succombé à ses blessures 20 jours après la première collision, selon le groupement chargé de l’exploitation de la ligne qui lance un appel à la vigilance de tous (piétons, automobilistes et conducteurs de deux roues) aux abords de la plateforme pour éviter que se produisent de tels drames.

Le tramway, ayant toujours priorité sur tous les autres usagers de la route y compris les piétons, est un véhicule sur rails qui ne peut s’écarter de sa trajectoire pour éviter un obstacle, explique le communiqué de Casa Tram à l’adresse des usagers.

De plus, sa distance de freinage est plus importante que celle d’un véhicule sur pneus dont l’adhérence à la route est plus forte. Le contact roue-rail et l’importance des charges transportées influencent la distance nécessaire au véhicule pour s’arrêter.

Depuis le lancement de ce moyen de transport collectif à Casablanca, quatre autres accidents avec d’importants dégâts matériels ont été enregistrés dont une collision avec un camion semi-remorque qui a engendré un déraillement de la rame de Tramway au niveau de la station des facultés et entre 3 et 4 accidents mineurs avec dégâts superficiels et ce, tous les 10 jours environ, selon un bilan de casa Tram.

En dépit de deux collisions mortelles en deux jours, la tendance générale concernant le nombre d’accident est à la baisse ces deux derniers mois, ajoute la société gestionnaire qui va renouveler sa campagne et ses actions de sensibilisation destinées au grand public à partir de la rentrée.

Mots Clefs:
AccidentCasablanca

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *