Abdelkader Amara : Deux autres constructeurs automobiles s’intéressent au Maroc

Abdelkader Amara : Deux autres constructeurs automobiles s’intéressent au Maroc
0 commentaires, 10/01/2013, Par , Dans Economie

Deux constructeurs automobiles, l’Indien Tata et le Japonais Nissan, sont intéressés par une installation au Maroc, après celle de Renault début 2012, a déclaré le ministre marocain de l’Industrie Abdelkader Amara.

« Après Renault, deux nouveaux constructeurs automobiles étudient la possibilité de s’installer dans le royaume. L’un d’eux est l’Indien Tata », a dit le ministre lors d’un forum organisé mercredi par Le Matin (officiel).

Le ministre a également indiqué que Nissan « a annoncé son intention d’investir au Maroc, devenu plate-forme prometteuse de l’industre automobile ».

Renault a inauguré début février une usine géante près de Tanger (nord), nouvelle base « low cost » aux portes de l’Europe et tête de pont vers l’Afrique. En 2013, la capacité de production de cette usine doit atteindre quelque 300.000 véhicules par an.

« Plusieurs groupes internationaux s’intéressent au Maroc en tant que plate-forme industrielle prometteuse et sont +short-listés+ par le ministère », avait déclaré M. Amara en novembre dernier en marge d’un forum automobile à Tanger.

Selon lui, une trentaine d’équipementiers se sont par ailleurs installés au Maroc dans le sillage de Renault, avec la création de plus de 20.000 emplois à la clé.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *