Abdelillah Benkirane : « Le gouvernement est à la disposition des investisseurs français pour un partenariat équitable et durable »

Abdelillah Benkirane : « Le gouvernement est à la disposition des investisseurs français pour un partenariat équitable et durable »

« Le gouvernement marocain est à la disposition des investisseurs français pour les aider à gagner d’une façon équitable, durable et plus juste

, mais qui profite aussi à une large population marocaine », a affirmé mercredi à Rabat, le chef du gouvernement, M. Abdelillah Benkirane.

S’exprimant lors d’une rencontre avec plus de 450 chefs d’entreprises français et marocains autour du thème central: « Croissance et investissement : les perspectives pour le Maroc en 2012 », M. Benkirane a insisté sur l’importance de renforcer les relations franco-marocaines, notamment sur le plan économique. « Le monde d’aujourd’hui est un monde économique et il faut que ça marche sur ce plan », a-t-il souligné.

M. Benkirane qui a souhaité la bienvenue aux investisseurs étrangers, en particulier « nos amis français », a souligné que le partenariat franco-marocain serait mieux accepté au niveau du monde arabe et africain.

Il a appelé dans ce cadre la partie française à participer à la formation et la qualification de la main Âœuvre marocaine, une initiative qui profiterait aussi bien au Maroc qu’à nos partenaires français.

Le chef du gouvernement a assuré, dans ce cadre, que l’administration se doit d’être au service du citoyen, de la nation et de l’investisseur, soulignant la nécessité d’une réforme approfondie du système fiscal marocain.

Organisée à l’initiative de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et le Mouvement des entreprises de France (MEDEF international), cette événement a été l’occasion pour le chef du gouvernement et des ministres de secteurs-clés de l’économie nationale de répondre à l’ensemble des interrogations de l’auditoire, en particulier les 200 entreprises françaises présentes, et de procéder à un échange de vues sur les perspectives d’investissements et de consolidation du partenariat Maroc-France.

Cette rencontre a permis également d’aborder plusieurs sujets d’intérêt commun, notamment, l’amélioration du climat des affaires, la compétitivité des entreprises, la concurrence internationale sur les marché du mondes et marocain ainsi que les relations sociales.

Pour rappel, le chef du Gouvernement qui avait reçu le 23 janvier dernier les co-présidents du Club de Chefs d’entreprise France-France, le président de la CGEM, M. Mohamed Horani, ainsi que le vice-président directeur général de la MEDEF International, M. Thierry Courtaigne, avait réitéré auprès de la délégation française la volonté de consolider dans un esprit de continuité, le partenariat entre les deux pays tout en exposant les ambitions économiques du gouvernement.

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *