51 Français à bord de l’avion d’air Algérie disparu

51 Français à bord de l’avion d’air Algérie disparu

Cinquante-et-un Français était à bord de l’avion d’Air Algérie qui a disparu après son décollage de Ouagadougou, a confirmé jeudi le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

Près de la moitié des passagers de l’appareil disparu étaient des Français, a précisé le chef de la diplomatie française, lors d’une conférence de presse, rappelant que la cellule de crise du Quai d’Orsay a été activée immédiatement.

« Deux Mirage 2000 basés à Niamey au Niger effectuent en ce moment des vols de reconnaissance », a-t-il poursuivi, faisant savoir que « nos moyens militaires dans la région y compris médicaux sont tous mobilisés ».

« Un avion de la compagnie espagnole Swift Air, dont l’équipage est de nationalité espagnole, affrété par Air Algérie, assurant la liaison Ouagadougou-Alger, a disparu avec à son bord 119 passagers, dont 7 membres d’équipage », avait annoncé la compagnie algérienne dans un communiqué.

L’avion a décollé de Ouagadougou à 01h17 GMT et devait arriver à Alger à 05h11 GMT (06Hh11 locales), ajoute la même source, notant qu’un dernier contact radar « a eu lieu à 01h55 GMT en survolant la région de Gao », dans le nord du Mali.

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *