700 immigrés clandestins secourus en moins de 24 heures

700 immigrés clandestins secourus en moins de 24 heures

Plus de 700 immigrés clandestins ont été secourus en moins de 24 heures dans le Canal de Sicile, ont annoncé jeudi les autorités maritimes italiennes.

Mercredi vers 03h00, un groupe de 69 migrants, dont l’embarcation était à la dérive, est arrivé au port de Lampedusa (entre les côtes tunisiennes et italiennes) après avoir été transbordé sur une vedette des gardes côtes italiens. Deux interventions similaires ont concerné le même jour deux autres embarcations, avec 89 et 31 personnes à bord.

Jeudi vers 09h00, 188 migrants, secourus dans la nuit par des vedettes des gardes côtes et de la garde des finances, sont arrivés également à Lampedusa. Un autre groupe de 100 migrants en difficulté, localisé mercredi à 18h00, devrait arriver incessamment au même port.

Par ailleurs, un avion des gardes côtes de Catane (Sicile) a repéré, près des eaux territoriales libyennes, une embarcation en bois de 12 mètres avec quelque 200 personnes à bord. Les migrants devraient être transbordés bientôt sur deux vedettes des gardes côtes.

Enfin, les gardes côtes ont procédé, dans la matinée, au sauvetage de 47 hommes d’origine subsaharienne, qui se trouvaient à bord d’un canot pneumatique de 7 mètres. Les migrants ont été acheminés vers le port de Lampedusa.

Plusieurs centaines de migrants clandestins ont été interceptés par les autorités italiennes au cours des dernières semaines alors qu’ils tentaient, à la faveur du retour du beau temps, de rallier les côtes sud de la Péninsule à bord de plusieurs bateaux.

Lampedusa, qui est l’une des trois îles de l’archipel des Pelages (avec Linosa et Lampione), constitue avec la Sicile, et les régions de la Calabre et des Pouilles, dans l’extrême sud de la Péninsule, les destinations de prédilection des candidats à l’émigration clandestine.

Au premier semestre 2013, les autorités italiennes ont enregistré l’arrivée sur la seule île de Lampedusa (20 km2) de près de 4.000 migrants, soit trois fois plus que durant la même période de l’année précédente.

Quant au nombre total de migrants clandestins ayant débarqué sur les côtes italiennes au cours des six premiers mois de cette année, il a atteint 7913 contre seulement 4019 durant la même période de l’année dernière.

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *