50 morts dans les explosions à Maiduguri au Nigeria

50 morts dans les explosions à Maiduguri au Nigeria

Les trois explosions survenues samedi à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, ont fait au moins 50 morts et 36 blessés, a déclaré un haut responsable d’un hôpital de la ville.

« Nous avons reçu 50 corps sans vie en provenance du lieu des explosions, et 36 blessés », a déclaré Salisu Kwaya Bura à la presse.

Maiduguri, dont les islamistes de Boko Haram ont tenté de s’emparer fin janvier, est la capitale de l’Etat de Borno, au coeur de l’insurrection de cette organisation qui voudrait faire de cette ville la capitale d’un émirat où régnerait un islam pur et dur.

Les trois explosions ont été échelonnées sur une période d’une demi-heure à la mi-journée, dans cette ville de deux millions d’habitants.

Tout d’abord, un triporteur transportant une bombe a tenté de pénétrer sur un marché aux poissons rue de Baga, dans l’ouest de la ville. Le véhicule s’est vu refuser l’accès au marché et c’est alors que la bombe a explosé, a expliqué un commerçant.

La deuxième détonation a ébranlé un secteur appelé « marché du lundi », puis une voiture piégée a explosé à un arrêt d’autobus, près de locaux des Services de sûreté de l’Etat (DSS), a déclaré un membre de la défense civile.

(Lanre Ola à Maiduguri, Issac Abrak et Julia Payne à Abuja, Eric Faye pour le service français)

Mots Clefs:
Afrique

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *