Revue de presse marocaine du 10/02/2012

0 commentaires, 10/02/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les sujets qui suscitent l’intérêt de la presse quotidienne de ce jeudi:. +AL MASSAE+:.
-L’ancien directeur général de l’ONDA, Abdelhanine Benallou, passe sa première nuit dans une cellule individuelle à la prison Oukacha et le juge d’instruction convoque de nouveaux accusés dans l’affaire des dysfonctionnements dans la gestion de l’ONDA.

-Les trois chioukh de la salafia jihadia, ayant bénéficié récemment de la grâce royale, accordent le pardon à leurs tortionnaires et annoncent à la presse leur prédisposition à oublier leurs souffrances au cours de leur emprisonnement à condition de ne plus commettre les mêmes erreurs.

-Une maladie dermique « mystérieuse » atteint plusieurs enfants et adultes sème la panique à Chefchaouen: Les personnes ayant reçues les premiers soins à l’hopital sont issues de la zone de M’harchat, près de la ville de Chefchaouen et les habitants ont peur de la contagion.

-Le Chef du gouvernement trace la voie pour sa réélection au poste de secrétaire général du PJD lors du 7ème congrès national du parti : Abdelilah Benkirane reste l’unique candidat en lice, selon des sources qui indiquent que les instances du parti sont unanimement en faveur de la candidature de M. Benkirane au regard des résultats qu’il a obtenus lors des dernières élections.

-Le ministre de la Santé relève de ses fonctions le directeur des équipements au ministère sur la base des résultats de l’enquête interne relatifs aux marchés des vaccins signés par le ministère.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Abdelilah Benkirane affirme que Adl Wal Ihssan « joue avec le feu » et indique à la presse qu’il y a des parties « opposées » qui veulent attiser la situation et exploiter certains événements que connaissent certaines villes.

-L’ancien directeur général de l’ONDA, Abdelhanine Benallou pleure lors de sa première nuit à la prison Oukacha suite à son incarcération dans le cadre du dossier où il est poursuivi en compagnie d’autre responsables pour dilapidation de deniers publics lorsqu’il était à la tête de l’Office.

-Les chioukh de la salafia jihadia graciés expriment leur disposition à pardonner ce qu’ils ont subi lors de la période de leur détention à condition de la libération des autres détenus salafistes et affirment leur volonté d’oeuvrer de concert avec l’Etat pour clore le dossier de la salafia jihadia

+ASSABAH+:.
-Des accusations relatives à la dilapidation de 134 milliards de centimes à l’Académie régionale de l’Education et la Formation à Casablanca : Les membres du Conseil d’administration ont mis en garde, dans un rapport, contre la cession de villas et de résidences à des retraités, et la directrice de l’académie émet des doutes concernant les données dudit rapport.

-Mohamed Hassan Kettani, qui a bénéficié récemment de la grâce royale, indique qu’il était temps pour une réconciliation générale. Accompagné des deux autres chioukh de la salafia jihadia, également graciés, Hassan Kettani souligne que la joie sera complète avec la libération des autres détenus de la salafia.

-Incarcération de l’ancien directeur général de l’ONDA, Abdelhanine Benallou, et de trois autres responsables de l’Office, à la prison Oukacha. Les accusés ont récolté des milliards en manipulant le dossier du deuxième terminal de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca.

-Le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, appelle les gouverneurs et les walis au controle des transactions et marchés publics et souligne dans une circulaire la nécessité du respect des principes de la concurrence et de la transparence lors de la conclusion de ces marchés.

-Le président du Conseil de la ville de Tanger, Fouad El Omari refuse de démissionner de la présidence du conseil sous la pression et affirme qu’il est disponible à présenter sa démission volontairement si cela est dans l’intérêt des habitants.

+AL KHABAR+:.
-Abdelhanine Benallou, l’ancien directeur général de l’ONDA passe sa première nuit sous les verrous à la prison Oukacha, et le juge d’instruction auditionne de nouvelles personnes impliquées dans l’affaire de cet Office. Par ailleurs, Benallou et trois autres responsables ont été écroués séparément pour éviter tout contact entre eux.

-Un magistrat envisage de poursuivre en justice l’ancien ministre de la Justice, Mohamed Naciri: Mohamed Anbar, président de chambre à la Cour suprême conteste la légalité de la décision de sa nomination par l’ancien ministre à la tête du Parquet général à Abi Jaad.

-Les caciques du PAM à Casablanca boycottent le congrès du parti prévu du 17 au 19 février à Bouznika. Selon des sources, ce boycott est dû à la protestation de ces responsables contre leur exclusion par le secrétaire régional du Parti, Wahid Benlkhouja dans le choix des congressistes.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+ :.
-Abdelilah Benkirane met en garde Al Adl wal Ihssane contre le risque de « jouer avec le feu » à travers l’exploitation de revendications sociales à des fins politiciennes et indique que l’étape actuelle est l’étape des « bonnes intentions » et que la logique de l’escalade et de l’exploitation des problématiques d’ordre social, que nous oeuvrons à résoudre, est « inacceptable ».

-Après l’arrestation de trois directeurs et de l’agent comptable de l’ONDA pour dilapidation de deniers publics, détournement et falsification de documents, les marchés et transactions conclus par l’Office conduisent leurs bénéficiaires devant la justice.

-Les chioukhs de la salafia jihadia ayant bénéficié récemment de la grâce royale appellent à une réconciliation nationale générale et expriment leur prédisposition à adhérer aux efforts permettant de clore le dossier des détenus de la salafia jihadia.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+ :.
-Plan du président tunisien pour l’édification de l’UMA: Mouncef Marzouki appelle à la tenue d’un sommet maghrébin, à la création d’un parlement maghrébin et à la mise en Âœuvre des accords d’action commune signés entre les pays de l’UMA, qui garantissent entre autres la liberté de circulation, de travail, d’investissement et de propriété.

-Abdelilah Benkirane, les diabétiques et le monopole de la vente de l’insuline au Maroc: Le Conseil de la concurrence appelle le Chef du gouvernement à instaurer de nouvelles conditions plus transparentes garantissant la liberté d’importation par toutes les sociétés qui remplissent les conditions requises.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+ :.
-L’USFP exprime sa profonde inquiétude à l’égard des événements de Taza et dénonce toutes les formes de violence émanant de toutes les parties en vue de résoudre la situation qui n’a cessé de se détériorer dans cette ville. Le Parti de la Rose appelle le Chef de gouvernement à prendre des mesures d’urgence pour résoudre ces problèmes et à réhabiliter la région à travers son développement.

+BAYANE AL YAOUM+ :.
-La guerre contre la corruption entamée avec l’ouverture du dossier de l’ONDA en attendant les autres établissements publics: Le ministère public ordonne l’examen de tous les rapports faisant état d’infractions et d’irrégularités dans la conclusion des marchés publics, de dilapidation des deniers publics et d’occupation illégale de lots de terrain.

-Le gouvernement décide de retirer tous les projets de textes législatifs du Parlement et se prépare à tenir une session extraordinaire. Par ailleurs, le Conseil Constitutionnel affirme l’inconstitutionnalité de 29 articles du règlement intérieur de la Chambre des représentants.

+ATTAJDID+ :.
-Le président tunisien Mouncef Marzouki souligne que la dynamisation de l’UMA est une question de vie ou de mort et indique que SM le Roi lui a offert un cadeau qu’il souhaitait ardemment sans le demander lorsque le Souverain lui a affirmé qu’il faut dynamiser les structures de l’UMA.

-Interrogatoire approfondi des accusés dans l’affaire de l’ONDA : Mohamed Meskaoui, le coordinateur national adjoint de l’Instance nationale de protection des deniers publics indique que l’ouverture du dossier de l’ONDA constitue une initiative audacieuse et un signal fort à même de réhabiliter la confiance du citoyen, des acteurs politiques et des droits de l’Homme et qui intervient pour répondre aux revendications de la rue.

+AL MOUNAATAF+ :.
-Le dossier de l’ONDA pourrait faire tomber de grosses têtes: les effets des détournements et de la mauvaise gestion pèsent lourdement sur Abdelhanine Benallou, l’ancien directeur général de l’Office.

-Le personnel des collectivités locales monte au créneau contre le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser: L’organisation démocratique des collectivités locales annonce un programme de mouvement syndical pour la deuxième quinzaine du mois de février et menace d’observer une grève ouverte au début du mois de mars jusqu’à la satisfaction des revendications des fonctionnaires des collectivités locales.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-La BNPJ convoque le directeur du pole d’exploitation des aéroports et deux cadres en retraite dans le cadre de l’enquête en cours concernant l’ONDA.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *