1300 motards en colère contre le refus de l’ADM de baissé le prix du péage

1300 motards en colère contre le refus de l’ADM de baissé le prix du péage

Plus de 1300 motards en colère ont observé dimanche un sit-in à l’entrée du péage de Bouznika pour réitérer leur revendication à bénéficier d’un tarif de passage moins cher que celui qui les met actuellement au même niveau que les automobilistes.

Dans une ambiance bon enfant, sans débordements ni blocage de la circulation et sous l’encadrement d’une brigade mobile de la Gendarmerie Royale, les motards représentant 19 clubs basés dans différentes régions, ont manifesté pendant plus d’une heure pour demander une baisse de l’ordre de 50 pc pour les droits de péage en faveur des motocyclistes titulaires d’un permis.

Ce sit-in est organisé sous l’égide de l’association de protection du consommateur (UNICONSO) après « l’échec des négociations avec la Société des Autoroutes du Maroc (ADM) » qui n’est point disposée à revoir à la baisse ses tarifs, malgré la position favorable du Ministère de l’équipement et des transports qui a appuyé cette revendication des motards, selon les protestataires, .

A l’issue de ce sit-in particulièrement bruyant compte tenu de la puissance des moteurs des grosses cylindrés, le comité d’organisation a formé le vœu que cette manifestation de grande envergure puisse inciter l’ADM à créer une classe de péage spéciale pour les deux roues. A défaut de quoi, les motards ont assuré qu’ils continueront à manifester.

Leur prochain débrayage est prévu d’ici un mois au même endroit avec cette fois-ci en guise de pression, l’intention de bloquer plusieurs entrées de péages comme l’a annoncé Ouadia Madih, Président de l’association de protection du consommateur (UNICONSO) qui a souligné que la baisse du tarif de péage est légitime à plus d’un titre, notamment sur le plan de la réduction du risque d’accident pour les motocyclistes qui prennent des chemins de traverse pour ne pas être trop pénalisés par le coût excessif du tarif et aussi le plan de la promotion du tourisme national.

Tout en indiquant que certains pays comme la Turquie ont baissé les tarifs jusqu’à 30 pc, il a fait savoir, à ce propos, que les 20 clubs au Maroc qui sont composés d’une soixantaine d’adhérents chacun, font en moyenne 5 voyages par an pour des séjours d’au moins quatre jours, soit 24.000 nuitées au total.

Et pour fédérer leurs actions, les clubs de motos comptent créer une Fédération Nationale des Motards au Maroc.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *