100 migrants illégaux qui occupaient l’ambassade du Sénégal à Rabat

100 migrants illégaux qui occupaient l’ambassade du Sénégal à Rabat

Des affrontements ont opposé mardi des forces de l’ordre à près de 100 migrants illégaux qui occupaient l’ambassade du Sénégal à Rabat pour protester contre un « acharnement » de la police marocaine à leur encontre, a constaté un journaliste.

« Après plus de trois heures de discussions avec les fonctionnaires de l’ambassade, les jeunes clandestins se sont retranchés à l’intérieur de l’enceinte, refusant de la quitter », a indiqué  un fonctionnaire de l’ambassade sous couvert d’anonymat.

« Ils se plaignaient d’un acharnement de la police marocaine à leur égard. L’ambassadeur était absent mais il a autorisé les forces de l’ordre marocaines à se déployer à l’intérieur de l’ambassade pour les évacuer », selon la même source.

De violents affrontements ont alors opposé les clandestins aux forces de l’ordre, dont un membre a été blessé et évacué par ambulance, a constaté un journaliste.

Les affrontements ont duré près d’une heure et la plupart des clandestins se sont enfuis à travers les résidences voisines. Deux d’entre eux ont été arrêtés.

Selon des associations locales, de 20.000 à 25.000 clandestins originaires du sud du Sahara se trouvaient fin 2012 sur le sol marocain, dans l’hypothétique espoir d’un passage en Europe.

De nombreux immigrants illégaux d’Afrique noire tentent presque quotidiennement de gagner l’Espagne depuis le Maroc par voie maritime, à travers le détroit de Gibraltar, ou par voie terrestre en franchissant la frontière avec les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla.

Mots Clefs:
MarocRabat

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *